Défiscalisation
Publié le - 284 aff. -

Les plus et les moins de la loi GIRARDIN pour la défiscalisation

Si vous avez envie d’avoir un financement pour un projet ou simplement pour vous afin d’assurer vos arrières, vous avez probablement fait des recherches sur diverses méthodes de défiscalisation. La loi Girardin est une bonne méthode qui est simple et efficace. Pour faire simple vous investissez sur une entreprise d’outre-mer et en retour vous avez plus d’argent que ce que vous avez investi. Voyons comment ça marche.

Les avantages de l’investissement GIRARDIN industriel

Le principe est simple, vous allez investir sur une entreprise située dans les DOM-TOM et en retour vous obtiendrez une défiscalisation, donc au final vous aurez plus d’argent que ce qui a été investi. Il y a des organismes qui permettent de mettre en relation une personne en métropole Française avec une personne dans les DOM-TOM. On peut très bien imaginer une doctoresse qui va investir sur une plantation de Canne à sucre à Mayotte, elle aura donc une baisse d’impôt, et les réductions seront versées à la personne qui dirige la plantation de canne à sucre qui pourra s’acheter le tracteur qui est nécessaire à son activité mais couteux. C’est donc une situation où tout le monde est gagnant et c’est de plus une bonne action puisque cette loi a été créée pour dynamiser l’économie des DOM-TOM et éviter les pratiques de défiscalisation douteuses qui étaient pratiquées avant cette loi. Cet investissement et fiable à 100% et vous êtes sûr qu’il y aura bien une défiscalisation.

Les inconvénients de l’investissement GIRARDIN

Cet investissement à tout de même des inconvénients puisque vous êtes obligé d’investir sur 5 ans minimum, il y a des plafonds, en effet l’entreprise des DOM-TOM doit par exemple avoir fait un exercice inférieur à 20 millions d’Euros, il y a des plafonds selon si vous êtes en couple ou non et beaucoup de catégories n’ont pas le droit d’utiliser ces méthodes.