Défiscalisation
Publié le - 397 aff. -

Déclaration de revenus : pour réduire votre impôt, n’oubliez aucune charge

Les personnes à votre charge et des dépenses de la vie courante ouvrent droit à des avantages fiscaux. Que vous avez un enfant majeur et étudiant ou jeune enfant en crèche, parent âgé, frais de déplacements professionnels…, tous ces charges sont déductibles de vos impots 2017.

Quels sont vos charges susceptibles de bénéficier des avantages fiscaux ?

Les personnes vivant seules, avec un ou plusieurs enfants à charge, bénéficient d’une part entière pour le 1er enfant à charge et l’économie fiscale qu’elle procure est plafonnée à 4 040 € à condition de ne pas vivre en couple au 1er janvier. Si vous vivez seul, sans personne à charge, vous pouvez encore prétendre à une demi-part supplémentaire en tant qu’ancien parent isolé. Pour y avoir droit, vous devez avoir élevé seul pendant au moins 5 ans un ou plusieurs enfants et l’indiquer dans votre déclaration

Si vous avez de jeunes enfants gardés en dehors de votre domicile, chez une assistante maternelle agréée, dans une crèche, une halte-garderie, ou qui, étant scolarisés, vont à la garderie ou dans un centre de loisirs, vous avez le droit à un crédit d’impôt. Ce crédit d’impôt est réservé aux parents d’enfants ayant moins de 6 ans.

Si vos enfants sont collégiens, lycéens ou étudiants, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt forfaitaire. Le montant de cette réduction, qui ne tient pas compte de vos dépenses réelles de scolarité, est de 61 € pour un enfant au collège, 153 € pour un enfant au lycée et 183 € pour un enfant poursuivant des études supérieures

Si, étant séparé, vous ne vivez plus avec le père ou la mère de vos enfants et si vous ne les comptez pas à votre charge, vous pouvez déduire la pension alimentaire que vous versez pour eux.

Si vous avez employé une femme de ménage, une garde d’enfants, un jardinier… à votre domicile, dans votre résidence secondaire ou encore au domicile d’un parent dépendant, vous bénéficiez d’un avantage fiscal égal à la moitié de vos dépenses

Si vous ou votre conjoint vivez dans un établissement pour personnes âgées dépendantes ou dans une section de soins de longue durée, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt pour les frais liés à la dépendance et à l’hébergement. Elle est égale à 25 % des frais engagés