Défiscalisation
Publié le - 7 aff. -

Comment savoir si la défiscalisation en outremer est faite pour moi ?

Maisons De Vacances, Rive, Sable

L’optimisation fiscale intéresse de plus en plus d’investisseurs dans la mesure où elle génère un rendement au placement. Il existe plusieurs dispositifs à souscrire pour un allègement de ses impôts, et certains d’entre eux sont encore relativement méconnus. C’est le cas des outils dont l’opération de base se déroule dans les DROM COM.

Avant tout, ces instruments de défiscalisation ne concernent que les contribuables fiscalement résidents en France.

Je m’enquiers sur la nature de l’investissement

Dans quoi aimeriez-vous investir ? Si vous souhaitez tirer profit de l’invulnérabilité de l’immobilier, surtout en cette période de crise économique mondiale, vous avez le choix entre la loi Girardin IS (à travers un professionnel soumis à l’impôt sur les sociétés), et la loi Pinel.

Si en revanche, vous souhaitez davantage vous impliquer pour soutenir l’économie des DROM COM, vous pouvez placer votre argent dans une PME ultramarine, à travers le dispositif Girardin industriel.

J’identifie mes attentes et les risques potentiels

Seule la loi Pinel donne lieu à l’encaissement de revenus locatifs – qui seront imposés à l’IR. De plus, vous profitez d’une réduction fiscale de 23%, de 29% ou de 32%, en fonction de la durée d’engagement que vous aurez choisie.

Quant aux dispositifs Girardin, ils ne distribuent pas de loyers. Les avantages sont plutôt de nature fiscale : 110% à 115% de défiscalisation, voire plus, débloqué en une seule fois dès la souscription au dispositif. Les risques sont plus importants pour ces deux outils, dans la mesure où le montage est complexe et fait intervenir plusieurs acteurs. Toutes les informations sont sur https://www.groupe-profina.com/espace-outre-mer/presentation/loi-girardin/.

Je réalise une simulation en considérant plusieurs paramètres

La simulation est extrêmement importante avant de valider le choix du dispositif et ce, par le biais de l’accompagnement d’un bon conseiller financier. Pour cela, les principaux paramètres à prendre en compte sont : votre situation fiscale, la réduction d’impôt attendue ainsi que le plafonnement de la défiscalisation.