Défiscalisation
Publié le - 663 aff. -

Les SCPI et leurs avantages en fiscalité

Investir dans les SCPI ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier présente de nombreux avantages, tels qu’une souscription simple, une acquisition réalisable à partir de quelques centaines d’euros seulement, ou la gestion effectuée par des professionnels. Mais les avantages ne restent pas là. En effet les SCPI génèrent également des profits dans le domaine de la fiscalité, lesquels permettent une diminution considérable des impôts, ou une réduction de la base imposable.

Des conseils sont disponibles sur scpi 8, pour ceux qui sont intéressés par ce type d’investissement.

Le déficit foncier

Ce type de défiscalisation permet la diminution des revenus fonciers, en déduisant ceux-ci des charges générées par les SCPI. Il peut également être enlevé du revenu global, à condition de ne pas excéder les 10 700 euros, et il s’étendra sur plusieurs années.

Ainsi, l’impact fiscal varie en fonction de la nature des revenus, ainsi que de la tranche marginale d’imposition. Par conséquent, l’économie d’impôt deviendra très importante si le niveau d’imposition l’est également.

Le Malraux

Le Malraux ne peut prendre effet que dans le cas de réalisation de travaux de restauration éligible avec ce dernier. Par la suite, l’investisseur pourra bénéficier d’un taux de réduction sur le revenu, avoisinant les 18%.

Cette loi est principalement destinée aux acquéreurs qui veulent bloquer leur capital sur une période assez longue, tout en réduisant leur impôt en une seule fois.

Le Pinel

Il s’agit également d’une réduction d’impôt sur le revenu. Cette diminution peut varier de 18 et 21%, en fonction de la durée de location, laquelle peut s’étendre sur 9 et 12 ans. Cependant, pour en bénéficier, le montant de l’investissement ne doit pas dépasser la limite des 300 000 euros annuels.

Cette loi est plutôt faite pour les investisseurs qui veulent toujours bloquer leur capital pour une durée assez longue, et voulant diminuer leurs impôts durant plusieurs années.